Imprimer
Catégorie : Conseil
Affichages : 131
Les 7 Règles d'Or de la Médication Officinale
 
gelules
 
Certains médicaments, dits de médication officinale, peuvent être disponibles directement dans un espace réservé de votre pharmacie. Ces médicaments, bien utilisés, vous permettront de traiter certains symptômes bien identifiés. Demandez toujours conseil à votre pharmacien d'officine.
 
Avant d'acheter un médicament :
  - Règle n°1 : Pour tout médicament pris devant le comptoir il est important de valider votre choix avec votre pharmacien d'officine. Il vous aidera à faire le choix de médicament le mieux adpaté à votre cas. Pour vous aider à choisir le médicament, lisez les informations inscrites sur la boîte : indication, substance(s) active(s), excipients, mode d'administration...
  - Règle n°2 : Soyez particulièrement vigilant(e) si : vous êtes enceinte ou en train d'allaiter, si vous êtes allergique à certains produits, si vous êtes agé(e), si vous êtes atteint(e) d'une maladie de longue durée, ou encore si vous choisissez un médicament pour votre enfant.
Avant de prendre un médicament
  - Règle n°3 : Lisez toujours la notice. Elle vous apporte des informations importantes pour utiliser votre médicament de la façon la plus efficace possible et dans les meilleurs conditions de sécurité. Conservez toujours votre médicament et sa notice dans la boîte d'origine.
Au cours du traitement
  - Règle n°4 : Ne prenez pas de votre propre initiative plusieurs médicaments différents, car leurs effets peuvent se cumuler ou s'opposer. Signaler aussi systématiquement à votre pharmacien si vous prenez d'autres traitements (pilules, anticoagulants...).
  - Règle n°5 : Respectez les doses par prise, l'intervalle entre les prises, le nombre de prises quotidiennes et la durée de votre traitement.
  - Règle n°6 : Si aucune amélioration n'intervient après quelques jours de traitement, si vos symptômes s'aggravent, s'ils se répètent fréquemment, ou en cas de doute, demandez toujours l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien, en leur indiquant les médicaments que vous avez pris vous-même pour vous soulager.
  - Règle n°7 : Si vous présentez un événement indésirable (même mineur), il est important de le signaler à votre médecin et à votre pharmacien qui prendra le cas échéant la décision d'en informer les autorités de santé. Il vous donnera aussi la conduite à tenir pour votre traitement.
 
Un comportement responsable d'automédication exclut :
  - le recours systématique et abusif au contenu de l'armoire à pharmacie familiale, en particulier l'utilisation d'anciens médicaments prescrits.
  - l'utilisation de médicaments inconnus, conseillés ou transmis par la famille ou des amis, ou encore achetés sur Internet.
 
Tous les médicaments :
  - présentent des bénéfices mais aussi des risques.
  - sont strictement contrôlés, avant et pendant leur commercialisation.
 
 
L'aspirine...
Aspirine
Vous venez de vous procurer un médicament contenant de l'aspirine en pharmacie (aussi appelée acide acétylsalicylique).  
L'aspirine est un anti-inflammatoire.
Elle soulage la douleur et permet de faire baisser la fièvre.  
  - Ne dépassez jamais les doses indiquées dans la notice.
  - Respectez toujours un intervalle d'au moins 4 heures entre les prises.
  - En cas de persistance de la douleur plus de 5 jours ou de la fièvre plus de 3 jours ou en cas d'aggravation, ne continuez pas le traitement sans l'avis de votre médecin.
 
Attention particulièrement :
   - Chez la femme enceinte, l'aspirine est formellement contre-indiquée à partir du début du 6ème mois de grossesse.
   - Ne prenez pas d'aspirine si vous avez des antécédents d'ulcère à l'estomac ou du duodénum, d'hémorragies digestives, d'allergie et/ou d'asthme liés à la prise d'aspirine ou d'autres anti-inflammatoires (ibuprofène ou apparentés).
   - Ne prenez pas d'aspirine sans avis médical si vous avez une maladie grave du coeur, du foie ou des reins, et si vous souffrez d'hypertension artérielle, en particulier si vous êtes âgé(e).
   - N'associez pas l'aspirine avec certains médicaments signalés dans la section "prise ou utilisation d'autres médicaments" de la notice (notamment les anticoagulants oraux, les anti-inflammatoires, etc.).
  - Vous ne devez jamais prendre en même temps un autre médicament contenant un anti-inflammatoire ou de l'aspirine.
 
Attention :
  - Lisez toujours la notice, conservez-la avec le médicament à l'intérieur de la boîte d'origine. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.   - Ne laissez pas ce médicament à la portée ni à la vue des enfants.
  - En cas d'événement indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.
 
Pour avoir la liste des médicaments commercialisés en France contenant de l'aspirine : Vidal.fr
 
Le paracétamol...
Paracetamol
Vous venez de vous procurer un médicament contenant du paracétamol en pharmacie.  
Le paracétamol soulage la douleur et permet de faire baisser la fièvre.  
  - Ne prenez pas ce médicament sans avis médical si vous souffrez d'une maladie grave du foie.
  - Ne dépassez jamais les doses indiquées dans la notice : un surdosage en paracétamol peutr endommager le foie de manière irréversible.
  - Respectez toujours un intervalle d'au moins 4 heures entre les prises, voire 6 heures chez l'enfant.
  - En cas de persistance de la douleur plus de 5 jours ou de la fièvre plus de 3 jours ou en cas d'aggravation, ne continuez pas le traitement sans l'avis de votre médecin.
  - Si vous prenez en même temps un autre médicament, vérifiez qu'il ne contient pas aussi du paracétamol pour éviter tout risque de surdosage.
 
Attention :
  - Lisez toujours la notice, conservez-la avec le médicament à l'intérieur de la boîte d'origine. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
  - Ne laissez pas ce médicament à la portée ni à la vue des enfants.
  - En cas d'événement indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.
 
Pour avoir la liste des médicaments commercialisés en France contenant du paracétamol : Vidal.fr
 
L'ibuprofène...
Ibuprofene
Vous venez de vous procurer un médicament contenant de l'ibuprofène en pharmacie.
L'ibuprofène est un anti-inflammatoire.
Il soulage la douleur et permet de faire baisser la fièvre.  
  - Ne dépassez pas les doses indiquées sur la notice.
  - L'utilisation de la dose la plus faible possible pendant la durée la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes permet de minimiser la survenue d'effets indésirables.
  - En cas de persistance de la douleur au delà de 5 jours, ou de la fièvre au delà de 3 jours, ou en cas d'aggravation des symptômes, ne continuez pas le traitement sans l'avis de votre médecin.
 
Attention particulièrement :
   - Chez la femme enceinte, l'ibuprofène est formellement contre-indiqué à partir du début du 6ème mois de grossesse.
   - Ne prenez pas d'ibuprofène si vous avez des antécédents d'ulcère à l'estomac ou du duodénum, d'hémorragies digestives, d'allergie et/ou d'asthme liés à la prise d'ibuprofène ou d'autres anti-inflammatoires ou d'aspirine.
   - Ne prenez pas d'ibuprofène sans avis médical si vous avez une maladie grave du coeur, du foie ou des reins, et si vous souffrez d'hypertension artérielle, en particulier si vous êtes âgé(e).
   - Respectez toujours un intervalle d'au moins 6 heures entre les prises.
   - Vous ne devez jamais prendre en même temps un autre médicament contenant un anti-inflammatoire ou de l'aspirine.
 
Attention :
  - Lisez toujours la notice, conservez-la avec le médicament à l'intérieur de la boîte d'origine. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
  - Ne laissez pas ce médicament à la portée ni à la vue des enfants.
  - En cas d'événement indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.
 
Pour avoir la liste des médicaments commercialisés en France contenant de l'ibuprofène : Vidal.fr